Auxiliaire Vétérinaire, quelle conduite à tenir en cas d'appel pour avortement de ruminant ?

On oublie souvent qu’en milieu rural, les auxiliaires vétérinaires (ASV) peuvent être sollicités auprès des animaux de la ferme.

Cela nécessite des compétences bien particulières et c’est pour cela que l'Observatoire et suivi des causes d'avortements chez les ruminants (Oscar) propose une fiche à destination des ASV.

Cet observatoire, créé dans le but de mieux connaitre les causes d'avortement chez les ruminants, a pour vocation d'améliorer les moyens de prévention et de lutte.
 
Il vise également à valoriser les résultats de diagnostic différentiel des avortements. Sa finalité est d’améliorer la connaissance des causes infectieuses des avortements, afin d’adapter les mesures de diagnostic, de prévention, et de lutte.
 
Le Groupe de suivi de cette thématique vient d’élaborer fiche d'information à destination des auxiliaires vétérinaires, qui sont souvent les premiers interlocuteurs des éleveurs en cas d’appel téléphonique pour avortement(s).
 
Cette fiche a pour objectif de les informer sur le dispositif Oscar, et de les guider dans la conduite à tenir lors d’appels téléphoniques pour avortement(s).
 
Une fiche à destination des éleveurs et une pour les vétérinaires est également disponibles. 
 
Outre le diagnostic individuel qui sera utile pour l'éleveur concerné, les données recueillies par Oscar permettront un suivi régional des maladies abortives et leur évolution dans le temps.