Taïwan interdit la consommation de viande de chien et de chat

C’est une grande première pour la cause animale en Asie. Le parlement taïwanais vient de prohiber l'abattage des chiens est de chats à des fins de consommation humaine.

Cette mesure, véritable victoire pour les défenseurs des animaux, a été prise afin d’améliorer la protection des animaux au sein de ce pays. Ceux qui seraient tentés de contrevenir à cette loi, s’exposeront à une amende pouvant aller jusqu’à 7 500 euros ainsi qu’à deux ans d’emprisonnement.

 

Taïwan, un pays pionnier


Taïwan fait figure de pionnier en la matière. Dès 1998, ce pays avait statué le massacre et la vente de la viande de chien et de chat comme illégaux.

Aujourd’hui, Taïwan impose une double-peine. Toute personne qui fera preuve de cruauté envers un chat ou un chien pourra être passible d’une amende maximale de 61 181 euros et purger une peine d’emprisonnement de deux ans. Cette peine jusqu’ici n’était que d’un an.

Selon le National Geographic, « l’initiative de Taïwan marque une étape importante en matière de lutte contre le massacre des chiens et des chats pour la consommation, une tradition ancestrale d’Asie orientale qui est encore légale en Chine, en Corée du Sud, ainsi qu’aux Philippines ».
Mots clés : cause animale | chats | chiens