Le guépard court droit vers son extinction

Selon une dernière étude menée par la Société zoologique de Londres, le nombre de guépards sauvages a connu une telle diminution que cet animal pourrait bientôt être en voie d’extinction.

Selon l’auteur de cette étude, le professeur Sarah Durant, « une faible population de guépards vivent toujours en Afrique et une infime partie en Iran ».

Le professeur Durant pointe que « les dix-huit groupes de guépards étudiés dans six pays d’Afrique, quatorze sont en déclin. Par exemple, la population de guépards du Zimbabwe est passée, rien que ces seize dernières années, de 1 200 spécimens à seulement 170 animaux ».

 

Les guépards, des animaux vulnérables

 

“Nos résultats montrent qu’entre la disparition de leur habitat naturel et les menaces diverses auxquels ils font face, les guépards sont en fait bien plus vulnérables et proches de l’extinction que ce que l’on aurait pu penser”, note Sarah Durant.

Il semblerait en effet que les guépards ont été dépossédés de 91 % de leur habitat naturel. Par ailleurs, le manque de nourriture lié au déclin des antilopes contribuent à leur déclin. Cela sans compter les villageois les chassant ainsi que les braconniers qui les tuent pour revendre leur peau.

Ainsi, les chercheurs de cette étude appellent l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à classer le guépard sur sa liste rouge des espèces en danger critique, plutôt que simplement sur la liste des animaux “vulnérables”. 

Mots clés : cause animale | vie sauvage