La Chine adopte son premier test sans animaux pour les cosmétiques

Le gouvernement chinois a décidé de reconnaître la validité des données issues des méthodes des tests qui ne sont pas pratiqués sur des animaux dans le cadre de l’évaluation de la sûreté des cosmétiques. Il s’agit d’une avancée majeure pour la PETA.
 

Une avancée majeure pour la PETA


En effet, jusqu’à lors le gouvernement chinois exigeait des entreprises de cosmétiques qu’elles paient des tests sur des animaux afin de commercialiser leurs produits dans le pays. Cette pratique avait été mise en lumière par la PETA en 2012.

Aujourd’hui et cela grâce à la validation de l’essai de phototoxicité, les entreprises de cosmétiques vendant leurs produits en Chine pourront envoyer les données recueillies sans avoir à faire de mal aux animaux. 

Nous invitons à consulter notre page "Cause Animale" pour plus d'informations ! 

 
Mots clés : cause animale