Les mues du chat

L’automne étant déjà bien installé et vous avez sans doute constaté que votre chat perd plus de poils que d’habitude. Pas d’inquiétudes, c’est parfaitement normal ! En effet, l’automne et le printemps sont deux périodes où le chat mue et c’est un phénomène complètement naturel. Il permet aux chats de conserver un beau pelage au fil des saisons.
 

La croissance des poils


La croissance des poils chez cet animal se déroule en plusieurs étapes liées à la durée d’éclairement pendant la journée. Ainsi, elle est plus rapide chez les chats qui passent du temps en extérieur. Pour un chat d’intérieur, la mue du pelage a lieu toute l’année mais de façon moins marquée.


Un toilettage accru


Pendant les périodes de mue actives, c’est-à-dire au printemps et en automne, les nouveaux poils poussent d’environ 3 mm en 10 jours et accélèrent la chute des anciens.

C’est à ce moment où le chat risque d’ingurgiter une grande quantité de poils en faisant sa toilette. Surtout quand on sait qu’un chat passe entre 2 et 4 heures par jour à nettoyer son pelage. En période de mue, il peut absorber 100 mg de poils par kg et par jour.


Attention aux boules de poils


Normalement ces poils avalés sont éliminés avec les selles mais ils ont parfois tendance à s’agglomérer et former des boules dans l’estomac.

Ces boules sont régurgitées mais parfois elles se bloquent dans les intestins et ralentissent énormément le transit du chat. Ainsi, vérifiez que votre chat élimine ses selles facilement et régulièrement.

En cas de doute, consultez votre vétérinaire.