Un faux chien pour permettre aux étudiants vétérinaires de s'entraîner

Chaque année des milliers d'animaux sont opérés puis euthanasiés dans les écoles vétérinaires, notamment américaines, pour former les étudiants en chirurgie. Afin de mettre fin à cette pratique la société SynDaver a développé un corps artificiel qui respecte parfaitement l'anatomie d'un chien.


Sauver des milliers d'animaux


Cette société, basée aux Etats-Unis, a créé un modèle de chien à partir de fibres, d’eau et de sels. L’animal faussement dépecé sera vendu aux écoles vétérinaires et utilisé par les étudiants pour s’exercer à la chirurgie.

Pendant longtemps, aux Etats-Unis, les futurs vétérinaires étaient amenés à pratiquer la chirurgie sur des chiens et chats récupérés dans les refuges, anesthésiés pendant l’opération puis euthanasiés à la fin de celle-ci.

Après avoir créé ce modèle synthétique de chien, le laboratoire SynDaver a lancé une campagne de fonds, espérant récolter 24 millions de dollars pour mener à terme son projet.

Le premier modèle créé serait même capable de respirer et saigner grâce à la reconstruction de faux vaisseaux sanguins. Plus de 20 ans de recherches ont été nécessaires pour arriver à la création de ce modèle qui sera commercialisé dans 49 écoles à travers les Etats-Unis, une fois les 24 millions de dollars récoltés. 

Mots clés : soins vétérinaires